Pourquoi choisir le bois pour la construction de votre nouvelle maison ?

La construction en bois s’accélère en France notamment du fait des évolutions des réglementations environnementales. Elle représentait 6,2% des logements résidentiels et 18,3% des bâtiments non-résidentiels construits en 2022*.

Mais alors, pourquoi le bois est-il devenu incontournable pour la construction ? Quels sont ses avantages par rapport aux matériaux traditionnels ? Pourquoi le choisir pour la construction de votre nouvelle maison ?

La fabrication : filière durable du bois

Le secteur de la construction a un impact majeur sur l’environnement. Conscients de cela, les acteurs de la filière bois agissent pour le limiter. Objectifs ? Rendre accessible la maison en bois au plus grand nombre et diminuer l’impact environnemental global du logement.

Approvisionnement du bois de construction :

Sélectionnée auprès de fournisseurs certifiés PEFC, la matière première utilisée pour la construction de nos maisons en bois est issue de forêts gérées durablement. Cela signifie que les arbres prélevés dans ces forêts pour l’industrie de la construction de bâtiments sont ensuite remplacés par de nouveaux plants. De ce fait, durant leur croissance, ces plants poursuivront la captation de dioxyde de carbone et la production d’oxygène.

Une fois ces forêts de nouveau arrivées à maturité, ce mode d’alimentation de la filière bois se reproduira (coupe puis replantation) et permettra d’entretenir ce cercle vertueux (construction puis recyclage).

Transformation du bois peu énergivore :

Utilisé pour fabriquer les ossatures de nos maisons, le bois est un matériau naturel dit « biosourcé ». En effet, il est prélevé dans la nature et est travaillé de manière brute. En comparaison, le béton ou le brique nécessitent la consommation de beaucoup d’énergies pour leur fabrication.

Ainsi, le bois demande peu d’énergies grises pour sa production et pour sa transformation en poutres, planches et bardages. Il en va de même pour son recyclage puisque c’est un matériau qui peut être valorisé : réutilisation des poutres, bois de chauffage, copeaux de paillage…

Utilisation rationnelle de la matière :

Nos maisons sont conçues dans notre bureau d’études spécialisé dans la construction de bâtiments à ossature bois. De ce fait, nos ingénieurs conçoivent les plans et structures des maisons pour en optimiser la fabrication et le montage, afin de limiter le gâchis de ce précieux matériau.

Ensuite, au moment de la production à l’atelier, les planches et poutres sont sélectionnées en fonction de leur taille et de leur densité pour répondre aux contraintes liées à la construction à réaliser. Ainsi, au moment du montage sur chantier, le nombre de murs à ossature bois exact et la juste quantité de bois pour monter la charpente sont acheminés.

Découvrez les étapes de fabrication d’un mur à ossature bois en visitant notre page de présentation !

Construction bois, filière et fabrication durables

La matière : hautes performances du bois

Avec son simple mode constructif, la maison à ossature bois procure instantanément une sensation de bien-être à ses occupants. Cela vient notamment des propriétés naturelles de ce matériau. En effet, le bois est un très bon isolant thermique qui offre également une excellente agilité thermodynamique et une stabilité hygrométrique. 

Un bouclier thermique incomparable :

Le déphasage thermique du bois est plus lent que celui d’autres matériaux. C’est-à-dire que le temps nécessaire aux températures froides et chaudes pour traverser la matière est moins rapide. Il permet ainsi au bâtiment d’avoir une température plus confortable sur des cycles plus longs. Les occupants sont donc moins soumis aux variations générées par des vagues de chaleur l’été ou par la rigueur du froid l’hiver.

Avec ses murs en bois, couplés à une étude d’implantation du bâtiment et à des matériaux isolants performants, la maison à ossature bois garantit, été comme hiver, un confort optimal d’utilisation à ses occupants.

Un régulateur naturel d'humidité :

Les propriétés hygrométriques du bois contribuent à réguler naturellement le taux d’humidité contenu dans l’air de la maison. Dans le même temps, l’étanchéité à l’air est garantie par les matériaux utilisés pour fabriquer le mur à ossature bois. Ce matériau dit « perspirant » stimule la respiration naturelle de la maison par ses murs, c’est-à-dire que le bois joue un rôle de « tampon » entre l’air intérieur et l’air extérieur.

De ce fait, les qualités hygrométriques naturelles du bois sont excellentes. Couplées à un système de ventilation adapté (pour renouveler et assainir l’air intérieur), elles permettent d’obtenir une ambiance saine et agréable aux occupants d’une maison à ossature bois.

Une isolation phonique renforcée :

Les qualités d’isolation phonique du bois brut peuvent être moins performantes que celles des matériaux traditionnels du fait de sa plus faible densité. Toutefois, le mur à ossature bois a une faible conduction phonique car il est conçu avec plusieurs couches de matériaux : bardage/crépi extérieur, isolants thermiques et phoniques, espaces de vide, plaques de plâtre…

Une attention particulière est donc donnée à l’étude acoustique de la maison en bois afin que les sons et vibrations de structure et d’ambiance soient absorbés par la structure. L’isolation phonique est également renforcée au niveau des plafonds et des planchers pour optimiser le confort des occupants.

Retrouvez régulièrement des levages de maisons en bois en nous rejoignant sur les réseaux sociaux !

Chantier de construction d'une maison en bois

Le chantier : montage écologique de la maison

Les chantiers de construction des maisons en bois produisent moins de nuisances, tant pour l’environnement que pour le voisinage.

Lorsqu’on parle d’un chantier de construction d’une maison en bois, on a pour habitude de parler de « chantier sec et propre ». Comme vu précédemment, la préfabrication des murs et de la charpente sont réalisés en atelier. De ce fait, la juste quantité de matériaux est acheminée ce qui permet de limiter les déchets sur le chantier.

Ainsi, une fois les fondations et la dalle séchées (ou les fondations sur pieux installées), et en comparaison avec les chantiers traditionnels, l’assemblage de la maison est plus écologique. Il demande moins d’énergies grises (acheminent des matériaux), peu d’énergie électrique (utilisation des outils) et quasiment pas d’eau (nettoyage du chantier). Aucune transformation est réalisée sur place, il n’y a donc pas de perte de matière ou d’énergie.

Ah oui, nous allions oublier : le voisinage… Eh bien grâce au montage de la maison en moins d’une semaine, les nuisances visuelles et sonores sont très courtes. En plus d’apprécier « le spectacle d’un levage de maison dans le quartier », le voisinage apprécie souvent cette rapidité !

En résumé :

Avec son faible impact environnemental, la construction bois est une excellente alternative à la construction traditionnelle. C’est la raison pour laquelle, la maison en bois est souvent appelée « maison écologique » ou catégorisée comme « habitat bas carbone ».

Bien sûr, le confort et la performance de la maison peuvent être améliorés grâce aux matériaux et technologies associés. Rendez-vous dans notre rubrique dédiée à la personnalisation pour les découvrir !

Ces articles peuvent vous intéresser...
Quels sont les principaux avantages de la maison à ossature bois ?
Comment estimer le prix de construction d'une maison à ossature bois ?
Maison hors d'eau hors d'air ou clé en main : quelle solution choisir ?

*Enquête nationale de la construction bois réalisée par l’Observatoire France Bois Forêt (Juil. 2023)
© Crédit photo : Adobe Stock (480119458)