Scroll to top

Quelle est la durée de vie d’une maison en bois ?

De nombreuses personnes pensent que les maisons en bois ne durent pas dans le temps. Elles choisissent alors des bâtisses avec des briques ou des parpaings. Cette article a pour objectif de répondre à ces préjugés.

Les maisons à ossature bois durent-elles ?

Les quelques exemples que nous allons énumérer ci-après nous donneront une idée approximative de la durée de vie des maisons à ossature bois. Elles sont effectivement présentent dans divers pays. Les États-Unis et le Canada possèdent entre autres des villes composées de ces types de construction, et ce, jusqu’à maintenant. Les première constructions de l’Homme ont été réalisées en bois ! Pareillement, les pays nordiques de l’Europe et certaines régions de la France détiennent des villages composés de maisons en bois ; or, elles sont nombreuses et leurs âges sont estimés à moins d’un siècle. L’allure de vieillissement de ces bâtisses paraît normale, c’est à dire, au même rythme que celui des matériaux classiques.

Les facteurs qui impactent sur la durée de vie des maisons à ossature bois

Existe-t-il des conditions particulières à respecter pour que les vieillissements des maisons à ossature bois soit moins rapides ? Plusieurs sont ceux qui penseront aussitôt au climat. Pourtant, d’autres facteurs entrent en jeu. Les églises en bois érigées depuis des années qui se trouvent en Pologne et en Norvège constituent des preuves indéniables. Elles y sont implantées depuis des années malgré les conditions climatiques de ces Pays. Ainsi, l’un des principaux éléments à prendre en considération et qui impacte sur la durée de vie d’une maison à ossature bois, est la façon dont celle-ci a été construite.

Combien d’années dure un bâtiment à ossature bois ?

Pour conclure, un bâtiment en bois présente les mêmes caractéristiques que celui construit à partir de matériaux basiques. Leur longévité est à peu près le même. L’on peut donc envisager une durée de vie des maisons à ossature bois d’une dizaine d’années, voire plus.

Seulement faut-il respecter certaines conditions. De un, la conception se doit d’être conforme aux règles de l’art. Pour cela, diverses données bioclimatiques sont prises en compte. De deux, les questions techniques devront être abordées. Pour le cas des bois, il s’agit de la réglementation thermique RT 2012. Des standards de fabrications y sont présents, assurant alors le confort thermique de l’habitation ainsi que sa consommation énergétique. Évidemment, ces paramètres ont des conséquences non négligeables sur la durabilité des constructions bois dans le temps.

Enfin et non des moindres, la régularité des entretiens des maisons à ossature bois. Les bois sont connus pour leur intolérance aux écarts d’entretien ! C’est un matériau naturel, ce qui le rend sensible face aux climats, humidité, termites…

Bref, une maison à ossature bois n’est pas forcément éphémère. Au contraire, elle a une durée de vie bien plus longue par rapport aux autres. Ainsi, avoir recours à ces logements ne peut être que bénéfique. Par exemple, la revente de maison ossature bois se fera de manière plus facile !