Tout savoir sur la technique ossature bois

Les maisons à ossature en bois ont de beaux jours devant elles. La technique de l’ossature en bois offre de très belles possibilités, en alliant l’écologie et l’usage d’un matériau noble, aux nombreux avantages de l’utilisation du bois. Rapidité de construction, budget maîtrisé et performances thermiques, une construction en bois peut se décliner sous différentes formes : en utilisant des panneaux de bois massif, la méthode de poteaux-poutres, ou des rondins et des madriers. Retour sur un mode de construction très en vogue, qui a de quoi surprendre et qui allie flexibilité et possibilités.

En matière de construction, la technique de l’ossature en bois est une méthode écologique et astucieuse, qui permet l’utilisation de matériaux nobles, en ajoutant à la construction de la robustesse et de nombreux avantages. Parmi ces avantages, le premier, et pas des moindres, est la rapidité de la mise en œuvre de la maison. Le bois est un matériau moins coûteux, léger, facile à manipuler et la construction d’une maison à ossature en bois se termine plus vite qu’un autre type de construction. Un autre de ses avantages est que l’ossature en bois est tout à fait compatible avec d’autre matériaux. En effet, il est aisé d’utiliser divers types de parements comme le béton, la pierre, et même les briques. Cette souplesse dans le choix des matériaux offre l’avantage de pouvoir s’adapter à différentes exigences, qu’elles relèvent du paysage, du budget, des spécificités du projet…

Les panneaux de bois massif sont des matériaux très intéressants pour une ossature en bois, dans la mesure où ils optimisent la performance de votre habitation en termes énergétiques. Ils sont conçus à base de planches de bois de différentes largeurs et de différentes longueurs, s’adaptant ainsi parfaitement à votre projet. Les panneaux de bois massif permettent une réduction appréciable du taux d’humidité et confèrent aux murs un grand pouvoir isolant. Le panneau de bois massif donne à votre maison une résistance impeccable face au temps, avec des épaisseurs pouvant aller de 8 à 50 cm, par assemblages de planches collées les unes aux autres. De plus, les panneaux de bois massif permettent de réaliser une construction entière, du sol au plafond, en passant par la toiture et le plancher. Ces matériaux vous offrent de belles possibilités pour la réalisation de votre maison.

L’ossature d’une maison en bois peut être également faite de poteaux-poutres. Il s’agit d’éléments verticaux, les poteaux, et horizontaux, les poutres, qui sont très épais, qui permettent de supporter une charge importante et de diriger tout ce poids vers le sol, ce qui assure une parfaite inertie. Les poteaux-poutres peuvent être constitués de bois massif ou de lamelles côtelées, ce qui fait leur solidité. Le système de poteaux-poutres garantit une grande stabilité de la bâtisse, mais offre d’autres avantages. En effet, les poteaux-poutres offrent la possibilité de créer plusieurs étages, de nombreuses ouvertures dans la façade, et offrent également une étanchéité parfaite contre l’air, l’eau et la vapeur d’eau. Formant une trame, les poteaux-poutres confèrent à la construction beaucoup d’esthétique et offrent de multiples possibilités quand à la configuration de la bâtisse puisqu’il n’y a pas de murs porteurs.

Les rondins et les madriers sont un mode de construction des maisons en bois très répandu. Les rondins de grandes dimensions sont empilés les uns sur les autres. Leur épaisseur indiscutable offre à la maison une isolation thermique très confortable. Bien entendu, il est possible de doubler les parois de ce type de construction pour améliorer l’étanchéité de la maison. Les rondins et les madriers font partie des modes constructifs les plus répandus en ce qui concerne le système de l’empilage. L’assemblage se fait aisément grâce à des marquages réalisés dans chaque élément, la construction se fait rapidement et leur épaisseur répond aux besoins d’une habitation sur le plan de l’isolation. C’est par ailleurs cette méthode qui est utilisée pour la construction des chalets.